Retour en haut

FAQ

Comment prendre rendez-vous ?

Vous pouvez prendre rendez-vous par mail, par Facebook ou venir au shop. Il est préférable d’éviter le téléphone puisque je ne peux pas répondre quand je suis avec des clients. Si vous vous présentez sans rendez-vous et qu’il me reste une place de disponible, il est bien entendu possible de vous faire percer sur ce créneau !

Puis-je choisir mon bijou de première pose ?

Non, les bijoux de première pose sont les mêmes pour tout le monde. Ils sont stériles, en titane G23 ou ASTM F136 (ils ne contiennent pas de nickel donc pas d’allergie), et n’ont jamais été posés. La taille et la forme du bijou doivent correspondre au piercing et à votre morphologie. Il doit être parfaitement lisse, il ne contiendra donc pas de strass ou de décor. Votre bijou de première pose est toujours compris dans le prix de votre piercing.

Je suis enceinte ou allaitante, puis-je me faire percer ?

Non, surtout pas. Si vous êtes enceinte ou allaitante, vous ne devez ni vous faire percer, ni vous faire tatouer. Les risques pour vous même et pour le foetus sont trop importants. Il y a des priorités dans la vie…

Je suis sous traitement anti acnéïque type Roaccutane, puis-je me faire percer ?

Si vous êtes en cours de traitement Roaccutane ou sur le point de l’être, il ne faut surtout pas vous faire percer. La cicatrisation serait impossible. Attendez la fin de votre traitement pour envisager tout acte de piercing ou de tatouage.

×
Je suis diabétique, puis-je me faire percer ?

Le diabète augmente le risque infectieux lors de la réalisation et de la cicatrisation d’un piercing. Vous pouvez vous faire percer avec un avis favorable de votre médecin, et à condition pour vous de respecter à la lettre les consignes d’hygiène et de soins !

×
Je pratique un sport ou un métier qui m'impose de retirer tous mes bijoux, puis-je quand même me faire percer ?

Si votre activité vous contraint de retirer vos piercing, il est formellement déconseillé de vous faire percer. Retirer un piercing en cours de cicatrisation entrainera un risque infectieux et il se refermera en quelques minutes. Après la cicatrisation, il faut toujours éviter de retirer votre bijou, même pour quelques heures, au risque d’abîmer le canal et d’entrainer des complications. Sont notamment concernés le plus souvent : les militaires, les policiers ou gendarmes, les pompiers, et toute personne pratiquant une activité sportive de combat ou de contact (boxe, judo, etc.).

×
Puis-je avoir un anneau en première pose ?

Surtout pas ! Un anneau ralentit la cicatrisation et augmente le risque d’infection. Il est important de patienter avant de poser un anneau au risque de vous blesser ou de provoquer des chéloïdes. Il existe néanmoins une exception pour le septum, où un choix vous sera proposé.

Je suis mineur(e), puis-je venir me faire percer sans mes parents ?

Non, les mineurs doivent obligatoirement être accompagnés d’au moins un des deux parents (ou, à défaut, du tuteur légal). Il ne suffit pas d’être accompagné par un majeur (le tonton ou la tata, mamie, la cousine, le frère, le cousin par alliance au 3ème degré du côté de maman ne feront pas l’affaire !). L’autorisation parentale est à remplir SUR PLACE et le parent doit nous accompagner dans le box pour le piercing.

Pouvez-vous m'aider à changer un bijou ?

Bien sûr, les changements de bijoux sont gratuits, même si le bijou que vous souhaitez poser ne vient pas de chez moi.

Puis-je me baigner avec mon piercing en cours de cicatrisation ?

Surtout pas ! Durant la cicatrisation, vous ne devez ni prendre de bain, ni aller à la piscine (ou à la mer bien sûr), au sauna ou au hammam. Le risque est évidemment infectieux. La durée de cette restriction dépend de votre piercing. Bien sûr, la douche reste autorisée et est même très encouragée 😉 Il existe des exceptions, comme pour la langue ou le smiley, où la baignade reste autorisée.

Faites-vous un suivi jusqu'à cicatrisation ?

Oui, après votre piercing, nous serons amenés à nous revoir régulièrement pour contrôler que tout va bien. Si vous n’êtes pas sur place, ou si vous n’avez pas la possibilité de vous déplacer, le suivi pourra s’effectuer par mail ou par Facebook.<br /> Le suivi est compris dans le prix de votre piercing.

Percez-vous les enfants ?

Non, je ne perce pas les enfants pour plusieurs raisons. Tout d’abord, avec la croissance, les bijoux risquent de migrer, et à l’âge adulte ils ne seront plus centrés. D’autre part le risque d’infection est bien plus élevé chez les enfants car il est quasiment impossible de leur faire respecter les règles d’hygiène (ne pas toucher ses boucles d’oreilles par exemple) et leur système immunitaire est encore très immature. Je ne perce les lobes qu’à partir du début de la puberté (vers 12 ou 13 ans).

Puis-je m'exposer au soleil avec mon piercing en cours de cicatrisation ?

Bien sûr, le soleil ne pose pas de problème pour la cicatrisation. En revanche la chaleur, elle, est un problème. Pour cette raison certains piercing doivent être évités durant la période estivale (nombril par exemple).

Faites-vous les piercing au pistolet ?

NON, non, non et non. Non. Le pistolet c’est sale, ça fait mal, ça pose des bijoux pourris et puis c’est non. Non et re non.<br /> Non…

Mais alors avec quoi percez-vous ?

Tous les piercings sont réalisés à l’aiguille. Tout le matériel utilisé est stérile (aiguille, gants, pince et bijou) et déballé sous vos yeux après vérification des dates de péremption.

Est-ce que ça fait mal ?

Non, un piercing, ce n’est pas très douloureux en général (certains piquent plus que d’autres bien sûr). En tout cas ça ne fait pas assez mal pour être considéré comme un viking quand on s’est fait percé. La douleur est variable en fonction des personnes mais surtout en fonction de votre état de stress. Venez aussi détendus que possible, et tout ira bien !

Combien de temps dure un piercing ?

Je réserve en moyenne une demi heure par client lors d’un piercing. Évidemment, le piercing en lui même ne dure que quelques secondes, mais ce sont la préparation et les explications qui prennent le plus de temps.

Réalisation 2018 - Jérémy LESOUHAITIER